Dernière tribune : pour un vrai service d'intelligence économique

L'interdiction, par la Commission européenne, du rapprochement Siemens-Alstom a provoqué de multiples critiques sur la politique de la concurrence de Bruxelles. Il faut incontestablement la renforcer, en permettant aux services compétents d'avoir accès à de meilleures informations sur les groupes concernés et leurs concurrents, notamment s'ils sont chinois. Retrouvez ma tribune co-écrite avec François Brunet dans les Echos en cliquant sur sur la photo.

patrice gassenbach


À l'affiche
Posts récents