Sur la multiplicité de candidatures


Si elle est la preuve d’une grande richesse interne et le gage d’un large débat, elle comporte des risques de confusion dans l’hypothèse d’un second tour. Le ralliement immédiat d’Hervé Mariton, à peine éliminé, est un signe précurseur de ce qui risque de se passer.

Comment rendre en effet compatible son programme très libéral, avec celui d’Alain Juppé qui souhaite mobiliser les déçus de la Gauche, c'est-à-dire les antilibéraux ?

Cette multiplicité est d’autant plus périlleuse qu’elle risque d’ouvrir au second tour une période de racolage ou de marchandage de nature à briser la dynamique de rassemblement.

Aussi, serait-il sage de recommander dès à présent aux battus de ne donner aucune consigne de vote pour sauvegarder l’unité de la Droite et du Centre, et ce d’autant plus que tous les candidats se sont engagés préalablement à soutenir le vainqueur de la Primaire.

Je note d’ailleurs avec satisfaction que François Fillon s’est engagé à le faire sur France 3 et que dans l’émission Le Grand Rendez-Vous d’Europe 1/i-Télé, Bruno Lemaire a exclu tout ralliement.

À l'affiche
Posts récents
Me suivre sur
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Long Shadow
  • LinkedIn Social Icon
Mes blogs préférés
Par tags

© 2023 par Publique. Créé avec Wix.com

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Clean Grey