Sur les primaires de la Droite et du Centre


La campagne est engagée.

Deux candidats se détachent par leur expérience et leurs qualités, et aussi sans doute parce que leurs concurrents ont commis l’erreur, pour l’un, d’imaginer qu’en période de crise la thématique du renouveau était suffisante, pour les autres, de régler des comptes personnels et au surplus pour l’une, manifestement empreinte d’un narcissisme halluciné, de ne douter de rien malgré ses échecs électoraux successifs, au nombre desquels, sa déroute Parisienne.

Même si nous considérons les uns et les autres que la procédure de la Primaire est étrangère aux institutions de la Vème république, il conviendra pour chacun d’entre nous d’y participer pour éviter qu’elle ne soit dévoyée par des manœuvres politiciennes. La Primaire de la droite et du centre est, comme son nom l’indique, ouverte aux électeurs de la droite et du centre et par là même fermée aux électeurs qui défendent d’autres valeurs. Confondre une consultation « primaire » avec une élection nationale est un non-sens de plus dans un monde politique aux valeurs inversées.

patrice gassenbach, patrice gassenbach, patrice gassenbach, patrice gassenbach

Il faudra en effet être vigilant puisque déjà certains envisagent, bien qu’encartés dans d’autres formations, d’y participer pour en fausser le résultat. Tout comme François Bayrou, dont chacun sait qu’il a contribué en 2012 au succès de François Hollande, lorsqu’il annonce son soutien à Alain Juppé dans le cadre d’un gloubi-boulga édifiant : « je suis contre la Primaire » « je n’y participerai pas » « j’encourage mes amis à y participer pour soutenir Alain Juppé » « en cas d’échec de celui-ci je prendrai à l’instant mes responsabilités ».

Le sommet de ses coquecigrues ayant été atteint le dimanche 25 septembre 2016 à l’université d’été du Modem qui s’est tenue à Guidel, commune balnéaire bretonne connue pour ses plages favorables au surf !, lorsque, plein de lui-même, il a déclaré que le MODEM était le « cœur du grand courant du Centre français ».

Si la situation de notre pays n’était pas aussi grave nous pourrions rire de cette fable du coucou et du paon ! Malheureusement, et si par impossible elle était mise en œuvre, elle pourrait de nouveau faire le jeu des socialistes.

À l'affiche
Posts récents
Me suivre sur
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Long Shadow
  • LinkedIn Social Icon
Mes blogs préférés
Par tags

© 2023 par Publique. Créé avec Wix.com

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Clean Grey