© 2023 par Publique. Créé avec Wix.com

  • Google+ Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Clean Grey

Pour un empire européen

 

L'Europe est aujourd'hui, en Europe, la dernière utopie politiquement active. Mais nul n'ignore qu'un malaise profond la touche actuellement. L'Union Européenne n'est toujours pas reconnue pour ce qu'elle est car elle continue à être perçue dans ce cadre archaïque qu'est l'horizon national. Le processus d'européanisation atteint un seuil critique. D

 

ans cette situation, les réformes institutionnelles comme l'élaboration d'une constitution européenne ne suffisent pas. Il faut aller beaucoup plus loin, et repenser l'Europe. L'Europe a besoin d'une nouvelle identité combinant trois éléments : une dimension narrative qui permette de comprendre les réalités contradictoires de l'européanisation ; une nouvelle vision politique, ainsi qu'un nouveau concept politique d'intégration, ces deux derniers éléments devant trouver leurs fondements dans la narration de l'européanisation.

 

Contre le mensonge national, contre le mensonge néolibéral, contre le mensonge technocratique, et contre le mensonge eurocentré, ce livre se propose de repenser de fond en comble le projet d'intégration européenne. Ulrich Beck et Edgar Grande n'affirment pas que le processus d'intégration européenne est allé trop loin, que nous avons déjà trop d'Europe. Bien au contraire, leur diagnostic est le suivant : l'Europe n'est pas assez européenne.

 

La thérapie s'impose alors d'elle-même : il nous faut plus d'Europe - mais une Europe bien comprise ! C'est-à-dire un Empire européen démocratique.